Un REEE autogéré est un régime pour lequel vous faites tout le travail. Autrement dit, c’est vous qui cliquez sur « acheter » et « vendre » quand vous voulez effectuer des transactions liées aux actions et obligations détenues dans votre compte REEE.

Contrairement à un égoportrait, où il suffit de cliquer sur un bouton, les REEE autogérés exigent du savoir-faire et des connaissances financières approfondies. Dans cet article, nous présentons le pour et le contre des REEE autogérés afin de vous aider à déterminer si cette option pourrait vous convenir.

Penchons-nous d’abord sur les raisons qui poussent les gens à choisir les REEE autogérés

Les gens se tournent vers les REEE autogérés parce qu’ils aiment pouvoir décider exactement ce dans quoi ils investissent, que ce soit des actions, des obligations, des fonds communs de placement, des fonds négociés en bourse (FNB), des CPG ou encore une combinaison de ces produits. Ils peuvent également définir les régions dans lesquelles ils investissent (par exemple, le marché boursier canadien par rapport au marché boursier américain) ou bien les sommes investies dans différents secteurs (finances, énergie, immobilier, et ainsi de suite).

Une autre raison importante pour laquelle les gens choisissent un REEE autogéré est qu’ils ne paient pas de frais à un particulier ou à une entreprise pour la gestion de leurs actifs.

Toutefois, les REEE autogérés comportent tout de même des frais. Il se peut que vous ayez à payer chaque fois que vous effectuez une transaction dans un portefeuille autogéré. Sans compter que de nombreuses personnes qui ont un REEE autogéré achètent des fonds négociés en bourse ou des fonds communs de placement qui comportent tous un ratio de frais de gestion (RFG). Ce RFG peut varier de 0,2 % à 2 %, selon le fonds.

Un REEE autogéré : l’envers de la médaille

Pour gérer avec succès un REEE autogéré, il faut souvent avoir une solide connaissance des placements dont est composé votre portefeuille, notamment les risques potentiels associés à chacun des titres détenus. Il vous faudra déterminer la combinaison de placements qui vous convient le mieux. Cela peut notamment consister à décider du montant à allouer aux actions par rapport aux obligations, et devient potentiellement plus complexe si vous devez choisir entre des titres nationaux et étrangers, ou Toyota plutôt que G.M., etc. La responsabilité de déterminer si vous êtes correctement diversifié vous incombera. Vous devrez également être en mesure de surveiller le rendement de vos placements et d’ajuster votre portefeuille en conséquence. Cette tâche est importante ; un mauvais placement peut vous faire perdre des milliers de dollars.

Et ce n’est pas tout : vous voudrez peut-être envisager de rééquilibrer votre régime en fonction de l’âge de votre enfant et de votre horizon temporel. Après tout, plus le jour où votre jeune commencera à consulter les dépliants universitaires approchera, plus il sera important de vous assurer que l’argent sera disponible au moment où il entamera ses études postsecondaires. C’est pourquoi, au fur et à mesure qu’un REEE progresse, il est conseillé d’envisager de transférer progressivement les actifs des placements plus risqués, tels que les actions, en faveur de placements moins volatils, comme des obligations d’État. En passant, vous devrez peut-être procéder à ce rééquilibrage plus tôt que vous ne le pensez — nous voyons de nos propres yeux la rapidité avec laquelle les bouts de choux passent du stade où ils lancent des Cheerios partout à celui où ils se roulent les yeux quand leurs parents leur parlent.

Bien des gens ne sont tout simplement pas équipés pour relever le défi que représente la gestion d’un REEE autogéré

Bref, investir dans un REEE autogéré exige non seulement des connaissances financières, mais aussi le temps et l’effort nécessaire à la vérification fréquente de son compte, à la recherche sur le rendement de divers placements, à l’achat de placements, au rééquilibrage, et ainsi de suite. Et il faut bien le dire, le temps est une denrée rare quand on élève des enfants ou qu’on garde des petits-enfants. D’ailleurs, n’avez-vous pas promis à votre conjoint que vous feriez le ménage du garage cette année?

Si vous n’avez pas le temps ou l’expérience nécessaires pour investir votre argent en vue de l’épargne-études, pourquoi ne pas profiter de la tranquillité d’esprit qu’offre un REEE géré avec expertise par CST Spark?

L’avantage CST Spark pour l’épargnant qui manque de temps

Chez CST Spark, nous sommes une entreprise qui connaît les REEE de A à Z. Forts de nos 60 ans d’expérience dans le domaine des REEE, nous nous y connaissons en matière d’épargne-études. Et nous sommes conscients de l’espoir et des rêves qui reposent sur l’argent investi dans un REEE. C’est pourquoi nous investissons avec un seul objectif en tête : vous aider à payer les études.

Nous sommes l’un des seuls fournisseurs de REEE qui, en plus d’investir de l’argent en votre nom, assure le rééquilibrage automatique en fonction de l’âge lié au moment où vous aurez vraisemblablement besoin de l’argent. Cela implique d’investir de façon à obtenir une croissance plus élevée au départ et de protéger vos placements lorsque votre être cher se prépare à entreprendre ses études postsecondaires. Après tout, cet argent sera important pour bien des choses : pour les frais de scolarité, les livres, le logement, la pizza pour les soirées d’étude, pour n’en mentionner que quelques-unes.

Un REEE géré par CST Spark présente un autre avantage : nos frais de gestion sont faibles, soit 1,5 % + taxe. Cela est possible parce que nous investissons dans des fonds négociés en bourse à faible coût. Enfin, nous veillons à ce que vos demandes de subventions gouvernementales soient effectuées et nous vous aidons à les maximiser. Après tout, qui dirait non à plus d’argent? Et si vous avez des questions, nous sommes toujours là pour vous aider.

Bonne chance et profitez pleinement de la vie pendant que nous gérons votre REEE.

Le Plan Futé est vendu par prospectus uniquement. CST Spark est le distributeur et le gestionnaire de fonds d’investissement du Plan Futé.

Vous venez d'apprendre

Prêt à épargner?

Ces articles pourraient vous intéresser

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Vous avez des questions? Aucun problème, prenez rendez-vous pour une consultation gratuite au moment qui vous convient.