Lorsque vous investissez pour l’éducation d’un enfant, le gouvernement le fait aussi.Lorsque vous investissez pour l’éducation d’un enfant, le gouvernement le fait aussi.

La Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) est offerte à tout bénéficiaire qui est un résident canadien et qui détient un REEE. Le gouvernement du Canada verse un montant équivalent à 20 % des cotisations à un REEE, jusqu’à concurrence de 500 $ par année, et jusqu’à concurrence de 7 200 $ à vie par enfant. Autrement dit, en investissant environ 2 500 $ par année pendant 15 ans, vous pourriez être admissible à 7 200 $ en subventions gouvernementales pour votre être cher.

Vous pourriez aussi avoir droit à des subventions provinciales supplémentaires, selon votre revenu et votre province. Par exemple :

  • Le gouvernement du Québec verse 10 % de la première tranche de 2 500 $ cotisée annuellement à un REEE par les résidents du Québec, jusqu’à concurrence de 3 600 $ à vie. De plus, le REEE de votre enfant pourrait, selon votre revenu familial, être admissible à 5 % à 10 % de plus sur la première tranche de 500 $ cotisée au REEE chaque année.
  • Le gouvernement de la Colombie-Britannique offre une subvention unique de 1 200 $ aux enfants âgés de 6 ans à 9 ans moins un jour qui vivent en Colombie-Britannique et qui ont un compte REEE admissible.
  • Le gouvernement de la Saskatchewan versait 10 % de la première tranche de 2 500 $ cotisée annuellement à un REEE par les résidents de la Saskatchewan, jusqu’à concurrence de 4 500 $ à vie. Cependant, ce programme est en suspens depuis le 1er janvier 2018.

Conseil futé : Faites une demande de la Subvention pour l’épargne-études Avantage de la Saskatchewan (SEEAS) et soumettez-la au promoteur de votre régime pour qu’elle soit prête si jamais le programme SEEAS est redémarré.

Investissez dans l'avenir de votre future ingénieur

Élever un tout-petit n'est pas toujours facile, c'est pourquoi nous avons simplifié l'épargne en vue de ses études postsecondaires.