Investir, c’est une façon d’accumuler de l’argent pour votre avenir — pour les gros projets, comme les études de vos enfants, la maison de vos rêves ou votre retraite. Mais lorsqu’on y ajoute des paiements de voiture, des frais de garderie et une nouvelle garde-robe pour un enfant qui ne cesse de grandir chaque année, trouver l’argent nécessaire pour investir peut être difficile ; mais c’est possible d’y arriver.

La vie est souvent mouvementée, nous le savons bien. Mais voici la bonne nouvelle : vous n’avez pas besoin d’une tonne d’argent pour vous lancer dans l’investissement. L’essentiel est de commencer tôt. C’est grâce à la capitalisation, ou comme de nombreux experts la décrivent, l’un des miracles du monde de l’investissement. Le principe est qu’une fois que votre investissement commence à fructifier, réinvestir vos gains peut également générer des revenus au fil du temps. Et plus la période d’investissement est longue, plus les effets de la capitalisation se font sentir.

Mais alors, comment mettre de l’argent de côté quand on est serré financièrement? Ce n’est pas aussi difficile que l’on croit. Voici nos cinq conseils pour investir en respectant un budget.

1. Établissez des retraits automatiques pour que l’investissement se fasse… automatiquement!

Quand on voit de l’argent dans nos comptes bancaires, on n’a aucun problème à trouver des façons de le dépenser (bonjour nouvelle paire de chaussures dont j’ignorais avoir besoin!) Mais en voyant notre solde mensuel diminuer, on a tendance à mettre fin à ces achats impulsifs.

C’est pourquoi nous vous suggérons d’établir des retraits mensuels automatisés pour votre régime enregistré d’épargne-études (REEE). Vous constaterez que vous ajustez naturellement vos dépenses. Et le plus beau, c’est que cet argent de poche supplémentaire ne vous manquera pas, car vous serez concentré sur ce dont vous avez vraiment besoin.

2. Choisissez une entreprise d’investissement qui propose des frais concurrentiels — et qui comprend vos objectifs.

Si vous avez trouvé un investissement à frais concurrentiels, vous êtes bien parti. Après tout, il vaut mieux éviter de verser une bonne partie de vos revenus d’investissement sous forme de frais. Mais méfiez-vous des approches d’investissement dites « sans superflu » au risque de vous retrouver avec un portefeuille qui ne correspond pas à vos objectifs — ou qui ne s’assure pas que votre argent sera bien là quand vous en aurez besoin.

Chez CST Spark, nous sommes en mesure de maintenir nos frais de gestion à un faible niveau parce que nous sommes une société de REEE axée sur le numérique et que nous investissons dans des fonds négociés en bourse à faible coût. Mais contrairement à d’autres sociétés de REEE, nous rééquilibrons automatiquement les investissements de nos clients en fonction de l’âge de leur enfant. Nous visons la croissance au cours des premières années. Puis, au fur et à mesure que l’obtention du diplôme approche, nous passons à des investissements plus conservateurs et moins vulnérables à une baisse du marché. Bref, nous investissons avec un objectif important en tête : que l’argent soit là au moment où votre enfant en a besoin pour payer ses études postsecondaires.

3. N’attendez pas d’être sans dettes pour investir.

Bien des gens pensent qu’ils ne peuvent pas mettre de l’argent de côté tant qu’ils n’ont pas remboursé leurs prêts ou leur hypothèque. Pourtant, il est souvent judicieux d’investir en même temps que l’on rembourse ses dettes. En effet, plus vous gardez votre argent investi longtemps, plus le potentiel de croissance de vos investissements est grand. Si vous attendez d’avoir remboursé votre prêt hypothécaire ou votre voiture, vous réduisez la durée de leur croissance.

4. Investissez dans un REEE et bénéficiez d’un coup de pouce de 20 %. Youpi!

C’est notre élément préféré! Lorsque vous placez de l’argent dans un REEE, votre argent pourrait monter en flèche, ouvrant toutes grandes les portes au rêve de votre enfant de devenir, eh bien, n’importe quoi! C’est dû au fait qu’en plus des revenus de votre investissement, vous pouvez obtenir des subventions de contrepartie de 20 % de vos cotisations jusqu’à concurrence de 500 $ par année et un maximum à vie de 7 200 $ par enfant dans le cadre de la Subvention canadienne pour l’épargne-études. Et toute cette croissance est à l’abri de l’impôt tant que l’argent demeure dans le régime. De plus, si vous êtes en dessous du seuil de revenu du ménage, le Bon d’études canadien pourrait vous permettre d’obtenir une subvention gouvernementale supplémentaire de 500 $ juste pour avoir ouvert un REEE, plus 100 $ par année jusqu’à ce que votre enfant ait 15 ans, jusqu’à concurrence de 2 000 $.

Psst… c’est une autre raison pour laquelle il est important de commencer à cotiser à votre REEE tôt : le gouvernement augmente votre investissement chaque année au moyen de la SCEE jusqu’à ce que le plafond à vie soit atteint ou que votre enfant atteigne l’âge de 17 ans, selon la première éventualité. Donc, en ne commençant pas assez tôt, vous risquez de passer à côté d’une subvention gouvernementale!

5. Vous pouvez vous lancer en douceur. Pas besoin d’avoir une montagne d’argent « supplémentaire » pour investir.

Avez-vous jeté un coup d’œil au REEE CST Spark? Il vous donne la flexibilité de décider du montant et de la fréquence de vos cotisations. Vous pouvez même commencer à investir avec aussi peu que 10 $ par mois! C’est une façon toute simple de commencer à remplir le bas de laine pour votre futur scientifique, avocat ou électricienne! Grâce à notre planificateur, vous serez étonné de voir la rapidité avec laquelle vos cotisations pourraient croitre grâce aux subventions gouvernementales et aux revenus d’investissement.

Et comme nous sommes une entreprise axée sur le numérique, nous nous sommes donné pour mission de faire en sorte qu’il soit super facile d’ouvrir un REEE à partir de chez soi en quelques minutes seulement. Et si vous avez des questions en cours de route, un simple coup de fil ou un clavardage en direct suffit pour obtenir des réponses. Après tout, ce n’est pas toujours facile d’élever un futur érudit. C’est pourquoi nous sommes là pour faciliter l’épargne en vue de ses études.

Qu’attendez-vous? Ouvrez un REEE chez CST Spark dès aujourd’hui et aidez à faire des rêves de votre enfant une réalité!

Le Plan FutéMC CST est vendu par prospectus uniquement.

Vous venez d'apprendre:

 

Prêt à épargner?

 

Ces articles pourraient vous intéresser

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Vous avez des questions? Aucun problème, prenez rendez-vous pour une consultation gratuite au moment qui vous convient.