Cinq conseils pour vous aider à épargner pour vos enfants

Puisque vous avez cliqué sur cet article, vous réalisez déjà combien il est important d’épargner pour l’avenir de vos enfants. Vous voulez qu’ils aillent au bout de leurs rêves, et n’avez surtout pas envie qu’ils sortent de l’université ou du collège criblés de dettes. Peut-être vous dites-vous : « J’épargnerai pour leurs études une fois la voiture finie de payer », ou « dès que j’aurai mille dollars sous la main ». En réalité, vous pourriez devoir débourser la somme astronomique de 172 000 $ pour que votre enfant aille à l’université en 2038#. Voilà pourquoi il vaut mieux commencer à épargner le plus tôt possible.

La bonne nouvelle en ce qui concerne l’épargne pour vos enfants? C’est plus facile que la plupart des gens ne le pensent. Grâce à ces conseils, vous serez prêt pour le jour où votre enfant rentrera à la maison avec des dépliants universitaires. Vous serez heureux d’avoir fait de l’épargne-études une priorité dès le départ.

Conseil no 1 : Profitez des petites annonces en ligne

Les enfants grandissent tellement vite que parfois, on n’a même pas le temps d’enlever l’étiquette qu’un article ne fait déjà plus, comme ces adorables bottes de pluie achetées avec tant d’amour il y a seulement deux mois et qui sont déjà trop petites. Donc, si vous avez des vêtements et du matériel neufs (ou quasiment neufs), pourquoi ne pas les annoncer en ligne afin de récupérer une partie de vos frais? En vendant des articles d’occasion en ligne, vous pouvez gagner des centaines de dollars par année et réinjecter les sommes recueillies dans l’épargne-études. Pour obtenir le prix que vous souhaitez, assurez-vous d’annoncer les articles au moment où ils seront les plus demandés, par exemple des bottes d’hiver en octobre ou novembre et des imperméables au printemps. Et n’oubliez pas de respecter les mesures de sécurité lorsque vous vendez à des étrangers. Voici quelques conseils utiles pour vous protéger (en anglais seulement) .

Conseil no 2 : Ouvrez un REEE dès que possible

Quand on parle d’épargne-études, votre horizon temporel est plus court que vous ne le pensez. Il suffit d’avoir vu son adorable nouveau-né se transformer en tout-petit fougueux pour se rendre compte que le temps passe vite. C’est pourquoi nous vous suggérons d’ouvrir un régime enregistré d’épargne-études (REEE) dès que possible. En commençant tôt, votre argent aura plus de temps pour fructifier.

Une autre bonne raison de commencer tôt est de maximiser le montant que vous recevez en subventions gouvernementales. Lorsque vous cotisez au REEE, le gouvernement verse un montant équivalent à 20 % de vos cotisations, jusqu’à concurrence de 500 $ par année (7 200 $ à vie), par enfant!

Afin de maximiser les subventions, il est recommandé de cotiser 2 500 $ par année dès l’âge de 3 ans ou moins. Toutefois, si vous commencez plus tard, disons à l’âge de neuf ans, vous pourriez tout de même obtenir toutes les subventions de contrepartie — à condition de doubler vos cotisations certaines années.

Conseil no 3 : Épargnez ici et là

Bien des gens commettent l’erreur de penser qu’ils doivent avoir mis des centaines de dollars de côté avant d’ouvrir un REEE. Or, chez CST Spark, vous pouvez ouvrir un REEE avec un montant aussi modeste que 10 $ par mois! En fait, commencer à épargner avec de petits montants et se fixer un objectif à court terme peut être plus facile à gérer et plus réalisable — sans parler de la prise d’habitude — que de se promettre de mettre régulièrement de gros mottons d’argent de côté pendant les 17 prochaines années.

Et les petits montants peuvent devenir une jolie somme. Par exemple, vous pourriez renoncer au café acheté au bistrot du coin et en préparer à la maison. En versant les 4,50 $ par jour que pourraient vous coûter ces cafés dans un REEE CST Spark, vous pourriez accumuler jusqu’à 43 000 $* (y compris les subventions gouvernementales et l’intérêt) d’ici à ce que votre enfant obtienne son diplôme d’études secondaires.

Chez CST Spark, vous pouvez facilement investir aussi souvent que vous le pouvez. Comme nous sommes une entreprise axée sur le numérique, il vous suffit de vous connecter à votre REEE et de verser des cotisations sans quitter le confort de votre maison — ou de n’importe où dans le monde! (Tape là-dedans!)

Si vous ne souhaitez pas mettre en place des cotisations mensuelles automatiques, vous pouvez essayer d’autres astuces pour épargner petit à petit. Par exemple, vous pourriez mettre la monnaie qui vous reste dans les poches à la fin de la journée dans une tirelire, puis cotiser le montant accumulé au REEE de temps en temps.

Conseil no 4 : Profitez des occasions spéciales pour étoffer le REEE de votre enfant

De nos jours, la plupart des enfants ne manquent pas de jouets. Bon nombre de parents, ayant marché sur des figurines ou blocs Lego au beau milieu de la nuit, en sont douloureusement conscients. Plutôt que d’offrir des vêtements qui ne font pas tout à fait ou un jouet qui sera abandonné au bout de quelques semaines, demandez à vos proches de verser une petite somme dans le REEE de votre enfant la prochaine fois qu’un anniversaire ou une occasion spéciale sera célébrée. Ou, si votre enfant reçoit de l’argent en cadeau, vous pouvez le déposer en tout ou en partie dans son REEE. La personne qui offre le cadeau se réjouira que son cadeau contribue à un objectif aussi important, vous aurez moins de jouets à épurer et votre enfant découvrira qu’une foule de personnes l’aide à réaliser son rêve. Tout le monde y gagne!

Conseil no 5 : Automatisez vos cotisations

Voici une règle financière qui a fait ses preuves : si vous ne voyez pas l’argent, vous ne le dépenserez pas. Vous pouvez établir des cotisations automatiques afin de transférer de l’argent de votre compte bancaire chaque mois (ou à un intervalle de votre choix). Étant donné que le montant des cotisations automatiques peut être modeste, la plupart des gens qui y ont recours pour épargner en vue des études ne remarquent même pas la différence au niveau de leur budget.

Lorsque vous établissez une cotisation automatique mensuelle de 208,33 $ à votre REEE, vous aurez, à la fin de l’année, atteint votre cotisation de 2 500 $. Cela vous permettra de bénéficier pleinement de la subvention de contrepartie de 500 $ du gouvernement. Si ce montant ne vous convient pas, vous pourriez plutôt cotiser 104 $ par mois et profiter d’un bon coup de pouce annuel de 250 $ de la part du gouvernement.

Alors, qu’attendez-vous? Épargner peut être facile.

Grâce à l’approche axée sur le numérique de CST Spark, vous pouvez ouvrir votre REEE en quelques minutes, mettre en place des cotisations automatiques et accéder à des subventions gouvernementales pouvant atteindre plusieurs centaines de dollars par le biais de notre site Web — sans jamais avoir à quitter la maison. Au risque de nous répéter, épargner pour les études de vos enfants est plus facile qu’on le pense.

 

Le Plan Futé est vendu par prospectus uniquement. Nous recommandons aux investisseurs de lire le prospectus avant de prendre une décision de placement étant donné qu’il contient des renseignements détaillés importants. Téléchargez le prospectus.

# Les frais de scolarité projetés pour un programme universitaire de 4 ans sont basés sur le coût moyen annuel des frais de scolarité et des frais obligatoires au Canada pour la dernière année scolaire et sur l’hypothèse d’une augmentation annuelle moyenne de 1,7 % basée sur la moyenne des 5 années précédentes. Les frais de logement et de nourriture sont basés sur les coûts typiques, avec une augmentation annuelle moyenne de 3,0 %. Cette projection comprend les frais de divertissement, de transport et de livres, ajustés en fonction d’un taux d’inflation annuel de 2 %. Source : Statistique Canada 2019 et sites Web des universités.

* Projection basée sur un montant de 135 $/mois pendant 18,5 ans, une subvention de base et des taux de rendement nets de 1,3 % à 4,3 %, selon l’âge de l’enfant.

Vous venez d'apprendre

Prêt à épargner?

Ces articles pourraient vous intéresser

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Vous avez des questions? Aucun problème, prenez rendez-vous pour une consultation gratuite au moment qui vous convient.