À sa naissance, votre enfant a toute sa vie devant lui. Même s’il est loin de savoir ce qu’il fera plus tard, c’est le moment idéal pour commencer à épargner en prévision de ses études postsecondaires.

Si vous voulez mettre toutes les chances de son côté, nous vous suggérons d’ouvrir un régime enregistré d’épargne-études (REEE) dès son plus jeune âge. À partir du moment où il a obtenu un numéro d’assurance sociale (NAS), il peut être bénéficiaire d’un REEE et vous pouvez aussitôt commencer à épargner.

En commençant de bonne heure, vous disposez du maximum de temps pour accumuler le plafond de cotisation à un REEE de 50 000 $ par enfant. Voici quelques bonnes raisons qui montrent que commencer tôt peut faire toute la différence pour l’avenir de votre enfant.

Vous tirez le maximum des subventions gouvernementales

La Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) est l’un des avantages les plus précieux du REEE.

Le gouvernement fédéral verse une subvention égale à 20 % des premiers 2 500 $ que vous cotisez, jusqu’à concurrence de 500 $ par année et d’un maximum viager de 7 200 $ sur la durée du régime. Le hic est que la SCEE est uniquement versée jusqu’à la fin de l’année civile au cours de laquelle votre enfant atteint l’âge de 17 ans; c’est la raison pour laquelle il est important de démarrer le plus tôt possible.

Si vous cotisez 2 500 $ par année au REEE de votre enfant dès sa naissance, vous aurez accumulé le maximum de SCEE d’ici qu’il ait 15 ans. Ce ne sera peut-être pas le cas si vous commencez à cotiser plus tard.

Si vous commencez tard, vous pouvez rattraper les années perdues durant lesquelles vous n’avez pas cotisé et touché la totalité des 500 $ de la SCEE. Vous ne pouvez toutefois recevoir que 500 $ en subvention au cours d’une année donnée pour des années antérieures. Cela signifie que, si vous commencez à épargner quand votre enfant a trois ans, vous pouvez cotiser 5 000 $ cette année-là et les deux années suivantes pour récupérer les montants de la SCEE que vous avez manqués. Si vous démarrez encore plus tard mais désirez tout de même maximiser la SCEE, vous devrez commencer à cotiser avant que votre enfant ait dix ans.

Bien que ce soit une façon pratique de rattraper le temps perdu, cela rend beaucoup plus difficile la tâche d’épargner en vue des études de votre enfant. Mettre de côté 2 500 $ par année peut être ardu en soi, mais épargner le double n’est pas évident. Vous pouvez éviter d’avoir à épargner davantage en vous y prenant tôt.

Les intérêts composés ont plus de temps pour agir

Une des meilleures raisons d’investir dans un REEE est que vous profitez des effets à long terme de la capitalisation, et le meilleur moyen de la maximiser est de commencer le plus tôt possible.

La capitalisation est un des miracles de l’investissement. Lorsque votre placement commence à fructifier, les revenus réalisés produisent eux aussi des revenus additionnels.

Plus la période sur laquelle vous investissez est longue, plus les effets de la capitalisation se font sentir, étant donné que le revenu réalisé sur votre placement fera boule de neige au fil du temps.

Si vous versez le maximum à votre REEE, mais que vous commencez lorsque votre enfant a huit ans, la croissance générée sera probablement inférieure à celle d’une personne qui a investi le même montant dès la naissance de son enfant. Cela est dû au fait que votre placement bénéficiera de la capitalisation pendant moins longtemps. Vous pouvez verser des cotisations supplémentaires pour rattraper le temps perdu, mais vous ne pourrez jamais récupérer les effets de la capitalisation!

Il ne fait aucun doute qu’ouvrir un REEE de bonne heure peut vous aider à tirer le maximum de votre épargne-études. Vous vous demandez combien vous pourriez épargner? Allez sur notre site et servez-vous de notre Planificateur pour voir à quel point commencer tôt peut vous aider à épargner plus.

Le Plan Futé est vendu par prospectus uniquement.

Vous venez d'apprendre

Prêt à épargner?

Ces articles pourraient vous intéresser

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Vous avez des questions? Aucun problème, prenez rendez-vous pour une consultation gratuite au moment qui vous convient.