Idéalement, le paiement d’aide aux études (PAE) devrait être versé de façon à ce que votre bénéficiaire n’ait pas à payer d’impôt sur ce montant.

À partir du moment où votre enfant s’inscrit à un programme d’études postsecondaires — peut-être un apprentissage en menuiserie ou un diplôme en génie civil — l’argent des PAE devient disponible. Au cours des 13 premières semaines d’études à temps plein, votre bénéficiaire peut retirer jusqu’à 8 000 $ en PAE. Par la suite, votre ingénieur ou menuisier en herbe peut recevoir autant d’argent des PAE que nécessaire pour ses dépenses liées aux études.

L’argent des PAE est imposable au nom du bénéficiaire, mais il est probable que l’enfant qui utilise cet argent pour ses études ne gagnera pas assez d’argent pour avoir à payer de l’impôt.

Une fois les PAE épuisés, vos cotisations initiales demeurent. Vous pouvez reprendre cet argent ou le donner à l’enfant. Quoi qu’il en soit, l’argent des cotisations initiales ne sera pas imposé. Bonne nouvelle, n’est-ce pas?

Faites connaitre CST Spark à vos amis!

Que vous aimiez la facilité avec laquelle vous pouvez gérer votre REEE en ligne ou obtenir des subventions du gouvernement, faites découvrir à vos amis les avantages d’un REEE CST Spark.