Nous sommes tous dans le même bateau. Indépendamment de notre profession, de notre salaire, ou d’où nous vivons, les effets de la COVID-19 se font sentir dans le train-train quotidien de chacun d’entre nous. Ainsi, que vous vous retrouviez sans travail ou incapable de travailler parce que vous êtes malade ou que vous vous occupez de votre famille, vous êtes en bonne compagnie. Oh, et il ne faut pas oublier l’apprentissage des enfants à la maison!

La bonne nouvelle, c’est que les gouvernements fédéral et provincial ont annoncé une série de mesures pour vous aider, vous et vos proches, à traverser cette épreuve. Voici un aperçu des principaux programmes d’aide offerts aux Canadiens.

De l’aide qui tombe à pic face à la perte d’emploi

Si vous n’êtes pas en mesure de travailler en ce moment, vous n’êtes pas seul ; de nombreux Canadiens se trouvent dans la même situation. Certains ont perdu leur emploi, d’autres ont été mis à pied temporairement, et d’autres encore ne peuvent pas travailler parce qu’ils ont soudainement été obligés de faire l’école à leurs enfants (et de se rafraichir la mémoire par rapport aux mathématiques du primaire). Quelle que soit la raison pour laquelle vous êtes privé de revenus en ce moment, il est probable que vous puissiez obtenir une aide financière. Vous pouvez faire une demande d’assurance-emploi ou de Prestation canadienne d’urgence (PCU), qui est offerte aux personnes qui ont dû cesser de travailler en raison de la pandémie, mais qui n’ont pas droit à l’assurance-emploi. Au cours des quatre prochains mois, l’assurance-emploi et la PCU verseront le même montant — 2 000 $ par mois.

Pour faire une demande, rendez-vous simplement sur la page de demande de PCU du site Web du gouvernement du Canada, et l’on vous demandera de répondre à quelques questions. Selon vos réponses, les instructions vous indiqueront si vous devez faire une demande d’assurance-emploi ou de PCU.

L’Allocation canadienne pour enfants profite d’un coup de pouce

Bien sûr, ce programme existe déjà et si vous avez des enfants de moins de 18 ans, il est probable que vous en bénéficiez déjà. Vous serez heureux d’apprendre que le gouvernement a augmenté le montant de l’ACE afin d’aider les parents pendant cette période d’instabilité. Selon vos revenus, vous recevrez jusqu’à 300 $ de plus par enfant cette année. Ce supplément sera automatiquement ajouté au versement de l’ACE de mai, de sorte que vous n’aurez pas à en faire la demande. Pas mal, hein?!

De la souplesse hypothécaire très opportune

« J’ai une hypothèque à payer, moi! » est une phrase que vous entendez (ou à laquelle vous avez pensé) peut-être de plus en plus ces derniers temps. La bonne nouvelle, c’est que le gouvernement — en partenariat avec les six grandes banques canadiennes — permet désormais aux propriétaires de reporter leurs paiements hypothécaires pour une période de 6 mois.

Ainsi, comme pour les émissions de Netflix, les familles peuvent « mettre en pause » leurs paiements hypothécaires pour jusqu’à 6 mois. Sachez toutefois que l’intérêt continuera de s’accumuler pendant cette période. Donc, effectuer vos paiements à temps pourrait s’avérer être la meilleure solution si vous êtes en mesure de le faire. Pour en savoir plus sur le report des paiements hypothécaires et déterminer si vous devriez le faire, discutez de votre situation particulière avec votre banque ou votre courtier en prêts hypothécaires.

Un répit pour ceux qui ont de l’impôt annuel sur le revenu à payer

Les Canadiens peuvent heureusement souffler un peu en ce qui concerne leur déclaration de revenus. La date limite pour produire une déclaration, soit le 30 avril, a été reportée au 1er juin. Cette prolongation d’un mois vous permet d’attendre avant de faire un chèque au gouvernement (si vous devez de l’argent cette année) et d’utiliser cet argent si vous en avez besoin à court terme. Par contre, si vous vous attendez à recevoir un remboursement, n’hésitez surtout pas à produire votre déclaration dès maintenant.

D’autres mesures de soutien provinciales à ne pas manquer

Mais ce n’est pas tout! Dans certaines régions du Canada, vous pourriez avoir droit à de l’aide supplémentaire de la part des provinces. Par exemple, les parents de l’Ontario peuvent demander un paiement unique de 200 $ par enfant de moins de 13 ans, pour les aider à couvrir le coût du matériel d’apprentissage. Si vous avez un enfant ayant des besoins particuliers, vous aurez droit à 250 $. La Colombie-Britannique, quant à elle, a récemment annoncé un financement spécial d’urgence pour les parents d’enfants ayant des besoins particuliers (en anglais seulement). Le bureau de votre député provincial peut vous renseigner sur les programmes provinciaux de soutien liés à la COVID-19 auxquels vous pourriez avoir droit.

De plus, les provinces offrent des services de garde d’enfants gratuits pour les travailleurs essentiels pendant cette pandémie.

Ce que nous faisons chez CST Spark :

Comme vous, tout le monde chez CST Spark fait sa part en travaillant de la maison afin de continuer à vous soutenir, vous et votre famille, dans ces moments difficiles.

Nous avons toujours été un partenaire financier uniquement numérique (vous avez toujours pu gérer votre REEE CST à partir de chez vous), et notre préoccupation principale est de vous aider — en toute sécurité — à épargner pour les études postsecondaires de vos enfants. Malgré l’incertitude actuelle quant à l’évolution de la situation mondiale, sachez qu’en ce qui concerne votre REEE, nous privilégions une approche disciplinée et à long terme qui repose sur le rééquilibrage en fonction de l’âge. Cela signifie que nous rééquilibrons vos investissements au fur et à mesure que votre enfant grandit, afin de maximiser la croissance dès le départ et de préserver les gains à l’approche du moment où il aura besoin de cet argent. Nos nombreuses années d’expérience nous ont préparés à naviguer au sein de tels marchés difficiles, et nous sommes plus engagés que jamais à gérer vos investissements de manière sûre, stratégique et dans l’intérêt des études de vos enfants.

On protège vos arrières.

Tout comme nous tenons à nous assurer que vous obteniez tout l’argent lié à la COVID-19 auquel vous avez droit, chez CST Spark, nous nous assurons que vous obteniez toujours les subventions REEE gouvernementales auxquelles vous êtes admissible. Même que nous en faisons la demande en votre nom. (Après tout, vous avez d’autres choses à faire, surtout avec les enfants à la maison!) Et face au caractère changeant du quotidien actuel, vous serez sans doute heureux d’apprendre que nous offrons des options de cotisation flexibles. Vous pouvez démarrer votre Plan Futé CSTMC avec aussi peu que 10 $ et facilement en modifier le montant ou la fréquence, en quelques clics seulement.

L’avenir est prometteur.

Malgré l’incertitude qui règne actuellement, beaucoup de choses sont toujours aussi vraies. L’éducation continue à jouer un rôle essentiel pour l’avenir de votre enfant. Peut-être même que cette pandémie inspirera l’enfant qui vous tient à cœur à devenir épidémiologiste, mathématicien, leader politique ou encore chercheur en science biomédicale. Grâce à l’accent que vous mettez sur l’épargne-études, les possibilités sont infinies.

Vous avez des questions à propos du REEE? Donnez-nous un coup de fil au 1-800-461-7100 ou clavardez avec nous du lundi au vendredi entre 9 h et 19 h (HE).

Portez-vous bien.

Vous venez d'apprendre:

 

Prêt à épargner?

 

Ces articles pourraient vous intéresser

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Vous avez des questions? Aucun problème, prenez rendez-vous pour une consultation gratuite au moment qui vous convient.