Nous savons que les parents en font beaucoup pour leurs enfants, qu’il s’agisse de se lever à 5 heures du matin pour les emmener à l’école, de trouver des moyens créatifs pour dissimuler les légumes verts dans les repas, ou de leur faire faire un énième « tour d’hélicoptère » éreintant. Heureusement, l’une des plus belles choses qu’un parent puisse faire pour son enfant est de lui ouvrir un régime enregistré d’épargne-études (REEE) et d’y cotiser. Or, les parents sont parfois tellement occupés à gérer les tâches ménagères, les activités scolaires et le travail qu’ils ne se rendent pas compte qu’épargner pour les études de leurs enfants est chose facile. Chez CST Spark, nous comprenons que le quotidien est très chargé et c’est pourquoi nous avons simplifié l’épargne-études.

Que vous ayez les moyens d’investir un peu ou beaucoup dans votre future infirmière, urbaniste ou scientifique, plus tôt vous commencerez à épargner, mieux ce sera. Et voici pourquoi :

Les subventions gouvernementales font d’un REEE un outil d’épargne sans pareil.

Si quelqu’un distribuait des enveloppes contenant 500 $ en espèces pour financer les études de votre enfant, passeriez-vous à côté? Bien sûr que non. Les REEE offrent de nombreux avantages, mais le plus important est la Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE). Avec la SCEE, le gouvernement verse une somme égale à 20 % de vos cotisations au REEE, jusqu’à concurrence de 2 500 $ par année (un peu plus de 200 $ par mois), de sorte que vous pouvez recevoir jusqu’à 500 $ en subventions chaque année. Si vous cotisez 100 $ par mois pendant un an, vous recevrez 20 $ par mois en subventions cette année-là. C’est ainsi que le gouvernement vous dit merci d’investir dans les rêves de votre enfant et de l’aider à un jour contribuer à la société tout en faisant ce qu’il aime.

Toutes ces subventions s’accumulent. Votre enfant a droit à un maximum à vie de 7 200 $ en SCEE pour couvrir le loyer, l’achat d’un ordinateur portable, les collations de fin de soirée, etc.

Il existe également d’autres subventions. Lorsque l’enfant vit dans un ménage dont le revenu est inférieur à certains seuils, il peut bénéficier d’une aide supplémentaire pouvant atteindre 2 000 $ grâce au Bon d’études canadien (BEC). Et selon l’endroit où vous vivez, vous pourriez avoir droit à des subventions provinciales. Chez CST Spark, nous nous sommes donné pour mission d’aider nos clients à demander toutes les subventions auxquelles ils ont droit.

Les coûts des études postsecondaires sont en hausse. Assurez-vous de garder le pas.

Les frais de scolarité continuent d’augmenter. D’ici 2038*, vous pourriez devoir débourser 172 000 $ pour envoyer votre enfant dans une université éloignée de chez vous. Bien que les prêts étudiants soient une option pour aider les étudiants à payer leurs études, ils ne couvrent souvent pas le montant total — les étudiants se voient tout de même obligés de travailler à temps partiel pour payer leurs frais de subsistance — et le stress financier peut affecter les notes. Et bien sûr, les prêts doivent être remboursés, plus les intérêts. Le stress lié au remboursement de prêts importants vient compliquer la vie des jeunes qui tentent de lancer leur carrière et peut-être même de fonder une famille.

Ainsi, même si votre enfant est en admiration devant ce sac à dos étincelant ou cette nouvelle paire d’espadrilles Nike, ce dont il a vraiment besoin de votre part pour mener une vie heureuse et épanouie, c’est que vous épargniez pour son avenir. Et vous pouvez le faire en ouvrant un REEE, un outil d’épargne judicieux qui peut vous aider à faire face à l’augmentation des frais d’études.

*Les frais de scolarité prévus pour un programme universitaire de 4 ans sont basés sur le coût annuel moyen des frais de scolarité et des frais obligatoires au Canada pour l’année scolaire précédente et sur une augmentation annuelle moyenne présumée de 1,7 % basée sur la moyenne des 5 années précédentes. Les frais de logement et de pension sont basés sur les coûts typiques de résidence, avec une augmentation annuelle moyenne de 3,0 %. La prévision comprend le coût des divertissements, du transport et des manuels scolaires, ajusté en fonction d’un taux d’inflation annuel de 2 %. Source : Statistique Canada 2019 et sites Web des universités.

Profiter de ces subventions le plus tôt possible peut s’avérer très payant.

Le hic avec les subventions REEE, c’est qu’elles ne sont offertes que jusqu’à la fin de l’année où votre enfant atteint l’âge de 17 ans. Et la SCEE ne verse des cotisations de contrepartie que jusqu’à un maximum de 500 $ par année (ou 1 000 $ par année, si vous disposez de suffisamment de droits de cotisation reportés parce que vous n’avez pas cotisé le montant maximal au cours des années précédentes). Si vous avez droit au Bon d’études canadien, vous recevez 500 $ à l’ouverture d’un REEE et 100 $ pour chaque année supplémentaire jusqu’à ce que votre enfant atteigne l’âge de 15 ans. Autrement dit, commencez à investir tôt pour maximiser toutes les subventions qui s’offrent à vous. Nous ne voudrions pas que vous passiez à côté de l’argent des subventions gouvernementales!

Si vous avez déjà un REEE, nous vous recommandons de vérifier s’il vous reste des droits de cotisation des années précédentes et de faire de votre mieux pour rattraper le temps perdu. Si vous faites affaire avec CST Spark, vous pourrez facilement obtenir ces informations. Nous sommes là pour vous aider à vous assurer d’avoir maximisé vos cotisations et d’avoir demandé toutes les subventions auxquelles vous avez droit.

Tout REEE est accompagné d’un allégement fiscal.

L’une des raisons pour lesquelles un REEE est plus avantageux que de nombreux autres plans d’épargne est que tout revenu gagné est non imposable tant qu’il est dans le régime. Cela signifie que vous n’avez pas à payer un sou d’impôt pendant que l’argent fructifie dans le REEE. Et comme le revenu n’est imposable qu’au moment du retrait et que les étudiants ont généralement peu ou pas de revenus imposables, il est possible que votre étudiant n’ait aucun impôt à payer.

Des subventions, c’est génial. Mais il y a aussi d’autres façons de faire fructifier votre REEE.

Détail très important : vous pouvez réaliser des revenus d’investissement aussi bien sur l’argent que vous investissez vous-même que sur l’argent que le gouvernement investit sous forme de subventions. Pas mal, hein? Plus tôt vous commencez à investir, plus tôt votre investissement commence à fructifier. Et au fil du temps, vos gains peuvent également générer des revenus. C’est la magie de la capitalisation. D’après nos calculs, en investissant 2 500 $ par année, vous pourriez réaliser 34 400 $ en revenus d’investissement une fois que votre enfant aura atteint l’âge de 18 ans.

Chez CST Spark, notre tâche principale est de vous aider à profiter au maximum des avantages du REEE.

Nous rééquilibrons votre investissement au fur et à mesure que votre enfant grandit, dans le but de maximiser la croissance dès le plus jeune âge et de préserver vos gains à l’approche de l’obtention du diplôme. Cela signifie que nous rééquilibrons vos investissements en fonction de l’âge de votre enfant à votre place. Notre raison de le faire est simple : pour que l’argent soit là quand vous en avez besoin pour payer les études postsecondaires de votre enfant. Nous diversifions également vos investissements dans les titres à revenu fixe canadiens, les actions canadiennes, les actions américaines, les actions internationales et l’immobilier mondial, investissant dans des fonds négociés en bourse (FNB) pour que nos frais de gestion restent peu élevés. Sans oublier que nous veillons à ce que vous demandiez toutes les subventions gouvernementales auxquelles vous avez droit.

Avec un REEE CST Spark, vous êtes aux commandes.

Nous sommes fiers de proposer un REEE futé, simple et flexible qui permet à tous les Canadiens d’épargner pour l’avenir de leurs enfants. Si vous avez déjà un REEE chez nous, nous tenons à profiter de l’occasion pour vous remercier d’avoir cru au potentiel de votre enfant et d’avoir choisi CST Spark! Si vous n’avez pas encore démarré votre épargne-études, le moment est bien choisi pour le faire. Vous voulez vous lancer dans l’investissement avec seulement 10 $ par mois? Aucun problème. Vous voulez ouvrir un REEE confortablement installé dans votre fauteuil? Ça aussi, c’est correct!

Et une fois votre REEE en place, vous pouvez effectuer toute modification à votre régime en ligne en utilisant notre site Web sécurisé. Si vous avez besoin d’aide ou si vous avez une question concernant votre REEE, nos représentants se tiennent prêts à vous aider à réaliser les rêves de votre enfant par un simple coup de fil ou un clavardage.

Le Plan FutéMC CST est vendu par prospectus uniquement.

Vous venez d'apprendre:

 

Prêt à épargner?

 

Ces articles pourraient vous intéresser

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Vous avez des questions? Aucun problème, prenez rendez-vous pour une consultation gratuite au moment qui vous convient.