Bienvenue au pays de la liberté. Que vous soyez ici depuis quelques mois ou quelques années, vous avez probablement déjà découvert certaines choses à propos des Canadiens. Nous disons « désolés » pas mal. Nombre d’entre nous sommes passionnés de hockey, de baseball ou de ski. Et nous aimons rencontrer des gens et leur donner de nombreux conseils… un peu trop peut-être (désolés!).

En parlant de conseils, vous a-t-on déjà suggéré d’ouvrir un régime enregistré d’épargne-études (REEE)? Car c’est une excellente recommandation.

Que sont les REEE?

Ce sont des outils d’épargne judicieux qui vous aident à vous préparer au coût des études postsecondaires de votre enfant. Voici comment ils fonctionnent : le souscripteur, la personne qui souhaite épargner pour les études de l’enfant, ouvre un REEE auprès d’une banque, d’une caisse populaire ou d’une société des plus pratiques comme la nôtre, CST Spark, qui fonctionne dans un environnement numérique et se concentre uniquement sur les REEE. Chez CST Spark, vous pouvez tout faire en ligne, pas besoin de vous rendre dans une succursale, et nous gérons votre régime pour vous en fonction de l’âge de l’enfant. Il n’est pas nécessaire d’être citoyen canadien pour ouvrir un REEE, mais votre enfant et vous-même devez être des résidents du Canada et posséder des numéros d’assurance sociale.

Le souscripteur désigne le ou les bénéficiaires (votre ou vos enfants), qui utiliseront les fonds pour l’université, le collège ou un autre programme de formation. Vous pouvez ouvrir un REEE pour un ou plusieurs enfants de la même famille.

Profitez des subventions gouvernementales

Oui, s’il vous plaît. Lorsque vous aurez ouvert votre REEE, vous pourrez faire demande des subventions gouvernementales (Chez CST Spark, nous nous en occupons pour vous). La Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE), par exemple, est fondée sur le montant de votre cotisation. Chaque année, le gouvernement canadien versera un montant égal à 20 % des premiers 2 500 $ que vous cotiserez au REEE. Sur la période d’épargne dans un REEE, vous pouvez recevoir un total de 7 200 $ de la part du gouvernement en SCEE pour aider à financer les études postsecondaires. Des subventions gouvernementales additionnelles sont aussi disponibles pour les familles à faible revenu ainsi que quelques subventions provinciales en Colombie-Britannique et au Québec.

Tant qu’elles restent dans le REEE, vos cotisations et vos subventions sont investies dans des actions, des obligations ou d’autres produits financiers. Vous pouvez choisir les placements vous-même dans un REEE autogéré ou demander à votre fournisseur de REEE d’investir et de gérer les placements à votre place. Autrement dit, les cotisations que vous versez et les subventions gouvernementales sont investies pour générer de la croissance – à l’image de votre enfant qui, semble-t-il, gagne des centimètres chaque fois que vous fermez les yeux.

Oh Canada! Oh les incitatifs fiscaux!

Il est fort possible que vous ne puissiez pas protéger votre enfant toute sa vie, mais vous pouvez au moins protéger le revenu réalisé sur votre argent puisqu’il est à l’abri de l’impôt. Tant que votre argent est placé dans un REEE, vous ne payez aucun impôt sur les revenus réalisés. Lorsque les fonds sont retirés du REEE – en principe lorsque votre enfant commence ses études postsecondaires – ils sont imposés entre les mains de l’étudiant qui ne gagne en général pas beaucoup d’argent, et qui ne payera donc que peu ou pas d’impôt.

Ouvrir ou ne pas ouvrir un REEE?

Si vous comptez rester au Canada, ouvrir un REEE est une très bonne idée. Non seulement un REEE vous encourage à épargner en vue des études de votre enfant, mais le gouvernement vous récompense aussi en vous accordant des subventions et des incitatifs fiscaux. Votre enfant peut utiliser les fonds provenant du REEE – notamment le revenu réalisé, les subventions gouvernementales et vos cotisations – pour recevoir une éducation au Canada, aux États-Unis ou à l’étranger, à condition que le bénéficiaire demeure un résident canadien à des fins fiscales. [Autrement dit, votre enfant peut choisir de passer ses étés au Canada, de rendre visite à la famille de temps à autre et d’en profiter pour aller savourer un double double chez Tim Hortons]

S’il reste des fonds dans le REEE lorsque votre enfant aura terminé ses études, pas de souci. Une fois que votre enfant aura utilisé les subventions gouvernementales et les revenus, vous pourrez retirer vos cotisations initiales, sans imposition. (Vous pourriez avoir à payer des impôts sur les revenus restants au moment du retrait, à moins que vous ne les transfériez dans un autre fonds exempt d’impôt, comme par exemple un régime enregistré d’épargne-retraite.)

Une raison pour laquelle vous pourriez hésiter à ouvrir un REEE est si votre famille envisage de quitter le Canada avant que votre enfant n’entreprenne ses études postsecondaires. Le souscripteur du REEE ne peut verser des cotisations, et recevoir des subventions gouvernementales, que si le bénéficiaire est un résident canadien. Si vous vous installiez avec votre famille disons en France (bonjour brie et baguette) avant que votre enfant ne commence ses études postsecondaires, vous aurez accès à vos cotisations initiales et peut-être au revenu réalisé sur votre placement. Sous réserve de certaines conditions, vous pourriez retirer le revenu à titre de paiement de revenu accumulé (PRA), mais vous risquez de payer des impôts élevés sur cette somme à moins que vous ne la transfériez à votre REER ou à celui de votre conjoint. De plus, les subventions gouvernementales devront être remboursées.

Le facteur décisif

Un REEE est une façon intelligente d’investir dans l’éducation de votre enfant, à condition que vous ayez l’intention de rester au Canada jusqu’à ce qu’il termine ses études postsecondaires. Et si vous acceptez des conseils, nous vous recommandons de choisir CST Spark (en voici la raison) et de ne pas quitter ce pays magnifique qui est le nôtre. Il est possible que vous ne vous habituiez jamais au froid, mais vous apprendrez que le Canada a un cœur chaleureux. Nous vous souhaitons bonne chance et des épargnes fructueuses.

Le Plan futé est vendu par prospectus uniquement. CST Spark est le distributeur et le gestionnaire du fonds d’investissement du Plan futé.

Vous venez d'apprendre

Prêt à épargner?

Ces articles pourraient vous intéresser

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Vous avez des questions? Aucun problème, prenez rendez-vous pour une consultation gratuite au moment qui vous convient.