Vous travaillez fort pour subvenir aux besoins de votre famille et pour atteindre les objectifs financiers que vous vous êtes fixés pour l’avenir. Comme prendre une retraite agréable un jour, et aider votre futur scientifique à poursuivre ses études dans l’université ou le collège de ses rêves.

Lorsque le jour de paie arrive, vous avez la ferme intention de mettre un peu d’argent de côté dans vos comptes d’épargne et vos investissements. Mais vous devez d’abord faire face à vos frais de subsistance : paiements hypothécaires, assurance automobile, frais de garde d’enfants et, bien sûr, cette énorme facture d’épicerie occasionnée par des enfants en pleine croissance — et constamment affamés. Il y a aussi les petits plaisirs de la vie, comme l’abonnement mensuel à la diffusion en continu et, à l’occasion, un bon petit Starbucks. Tout ça finit par faire boule de neige et en un rien de temps, il ne reste plus grand-chose dans votre compte-chèques pour vous permettre d’atteindre vos objectifs d’épargne.

Si vous avez l’impression de ne pas pouvoir trouver de quoi épargner, ou même si vous vous demandez tout simplement quelle part de votre paie vous devriez épargner, vous n’êtes pas seul. Heureusement, il existe un moyen simple de répartir votre paie afin de vous permettre d’épargner une plus grande partie de vos revenus.

Faites appel à la règle du 50-30-20

Vous vous demandez peut-être : « Qu’est-ce que c’est que la règle du 50-30-20 et comment m’aide-t-elle à épargner de l’argent? ». Selon ce principe de gestion des finances personnelles, on répartit ses revenus mensuels (après impôts) en trois catégories, ce qui permet d’épargner au moins 20 % de sa paie (mais il n’y a pas de mal à faire plus). Il s’agit d’une approche de budgétisation simplifiée (pas besoin de feuilles de calcul compliquées!) qui a été popularisée par la sénatrice Elizabeth Warren dans son livre intitulé All Your Worth : The Ultimate Lifetime Money Plan. Et le plus beau, c’est que vous n’êtes pas obligé de la suivre à la lettre! Vous pouvez personnaliser votre épargne en fonction des objectifs de votre famille.

Voici ce que propose la règle du 50-30-20 :

Comment ça fonctionne

Supposons que votre revenu mensuel après impôts soit de 3 000 $. Cela signifie que vous disposeriez de 1 500 $ pour couvrir vos besoins, de 900 $ pour vos désirs et d’une épargne mensuelle de 600 $. Pas mal, hein?

L’avantage d’utiliser ce modèle pour l’établissement du budget est que vous pouvez l’adapter à votre propre situation financière. Votre famille dispose de plus d’un revenu? Combinez-les pour élaborer un budget pour votre ménage.

Examinons maintenant la répartition plus en détail :

50 % : Payez pour vos besoins

Il s’agit des choses dont on ne peut pas se passer, comme la nourriture et le logement (c.-à-d. le loyer ou les paiements hypothécaires) ainsi que les services publics, les paiements automobiles, l’assurance et la facture de cellulaire. Les remboursements de prêts ou de cartes de crédit entrent également dans cette catégorie.

Si vous constatez que vos dépenses représentent plus de 50 % de votre revenu mensuel après impôt, réfléchissez à la manière dont vous pouvez les réduire. Le moment est peut-être venu d’envisager un forfait de cellulaire plus abordable? Ou peut-être devriez-vous opter pour une carte de crédit à taux d’intérêt moins élevé?

30 % : Faites-vous plaisir

Avant de vous laisser emporter et de faire de folles dépenses avec 30 % de votre paie, souvenez-vous de ceci : vos désirs incluent également la mise à niveau de votre mode de vie et des dépenses quotidiennes, comme votre visite quotidienne au café du coin. Si quelque chose n’est pas indispensable, cela entre dans cette catégorie. Nouvelles chaussures, forfait de câble rehaussé, soirées livraison de pizza à la maison… ce sont tous des désirs.

Il est important de faire preuve d’une certaine discrétion lorsqu’il s’agit de faire la part des choses entre vos besoins et vos désirs. Par exemple, si le manteau d’hiver du plus jeune ne lui fait plus, vous devrez en acheter un nouveau (ça tombe dans la catégorie ci-dessus!). Par contre, si vous décidez d’acheter un vrai beau manteau de marque renommée, eh bien cela tombe dans la catégorie des désirs. Dans la mesure du possible, essayez de réduire vos dépenses dans cette catégorie et vous n’aurez aucun mal à augmenter votre épargne.

20 % : Affectez l’argent à votre fonds d’urgence, votre épargne-retraite et les études postsecondaires de vos enfants!

Enfin, vous disposez de 20 % de vos revenus mensuels nets qui peuvent être consacrés à vos comptes d’épargne et d’investissement. Envisagez cette catégorie comme un investissement dans votre avenir et celui de votre famille!

Vos objectifs à court terme peuvent consister à constituer votre épargne en cas d’urgence et à vous assurer de disposer de suffisamment d’argent pour couvrir les dépenses nécessaires pendant trois à six mois en cas d’imprévu. Votre épargne à long terme peut comprendre des cotisations à votre compte de retraite et, bien sûr, un régime enregistré d’épargne-études (REEE). Chaque mois où vous pouvez vous permettre de mettre de l’argent de côté dans votre REEE signifie un avenir meilleur pour votre futur érudit, puisqu’il dépendra moins de prêts étudiants importants pour payer ses études postsecondaires.

Vous voulez faire de l’épargne un jeu d’enfant? Voici un petit conseil : automatisez vos cotisations. La mise en place de cotisations mensuelles automatiques de votre compte bancaire à votre REEE est un excellent moyen de répartir votre paie, car vous épargnez l’argent avant même d’être tenté de le dépenser.

Ce qu’il faut retenir

a règle du 50-30-20 est un moyen facile de répartir votre paie et de vous assurer que vous disposez d’un plan d’épargne. Mais si le fait d’épargner 20 % de votre salaire mensuel n’est pas envisageable en ce moment, ne vous en faites pas.

Grâce à un REEE CST Spark, vous pouvez commencer à investir avec aussi peu que 10 $ par mois. Étant donné que nous offrons des cotisations flexibles, c’est vous qui décidez du montant et de la fréquence de vos cotisations. Même les petits montants s’accumulent rapidement — et vous constaterez que vos cotisations profitent d’un sérieux coup de pouce par l’entremise de subventions de contrepartie gouvernementales et de revenus d’investissement.

Maintenant que vous savez comment répartir votre salaire et que vous avez calculé combien vous pouvez épargner pour l’avenir de votre enfant, l’étape suivante est encore plus facile. En tant qu’entreprise axée sur le numérique, nous faisons en sorte que la mise en place de votre REEE en ligne soit simple comme bonjour. Quelques minutes suffisent! Nous sommes là pour faciliter l’épargne en vue des études de vos enfants, alors si vous avez des questions en cours de route, donnez-nous un coup de fil ou clavardez avec nous en ligne.

Le Plan FutéMC CST est vendu par prospectus uniquement. Des exemplaires peuvent être obtenus à l’adresse www.cstspark.ca ou en appelant le 1 (800) 461 7100.

C.S.T. Spark inc. est le distributeur et le gestionnaire du Plan Futé CST.

Vous venez d'apprendre:

 

Prêt à épargner?

 

Ces articles pourraient vous intéresser

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Vous avez des questions? Aucun problème, prenez rendez-vous pour une consultation gratuite au moment qui vous convient.