Vous souhaitez que la vie des enfants qui vous sont chers déborde de possibilités. La réalité est qu’une éducation postsecondaire devient chaque jour un peu plus nécessaire – et son coût ne diminue pas non plus. C’est pour cela qu’il est si important de concevoir une stratégie d’épargne-études judicieuse.

Envisagez un régime enregistré d’épargne-études (REEE) : le moyen sensé d’épargner en vue des études postsecondaires.

1) Ils ne sont pas uniquement conçus pour l’université.

Les REEE offrent à un enfant la liberté de poursuivre le genre d’études dont il a besoin pour obtenir l’emploi de ses rêves, qu’il s’agisse d’études universitaires ou collégiales, d’une école de métiers ou même d’une académie internationale.

2) Les subventions donnent un coup de pouce à vos épargnes.

On dit qu’il faut tout un village pour élever un enfant, et les subventions gouvernementales sont là pour vous donner un coup de main. La Subvention canadienne pour l’épargne-études est égale à 20 % des fonds que vous versez dans un REEE, jusqu’à concurrence de 500 $ par an et de 7 200 $ à vie. Et il y a d’autres subventions auxquelles votre enfant pourrait être admissible.

3) Profitez d’une croissance libre d’impôt.

Tant que vos épargnes sont dans le REEE, elles fructifient libres d’impôt. Lorsque les fonds sont retirés, le revenu est imposables au taux de l’étudiant. Et comme les étudiants ne gagnent en principe pas beaucoup d’argent, ils ne paieront que peu ou pas d’impôt du tout.

4) Vous optez pour ce qui vous convient le mieux.

Il y a des types de REEE différents. Vous choisissez le type de régime qui répond le mieux à vos besoins. C’est à vous de décider combien vous voulez cotiser et avec quelle fréquence.

5) Vous pouvez aider un enfant à réaliser ses rêves.

Avez-vous un filleul ou une nièce pour lesquels vous souhaitez épargner? Vous pouvez ouvrir un REEE pour un enfant spécial dans votre vie qui ne vous est pas nécessairement apparenté.

6) Un régime qui vous donne du temps.

Certains enfants ont parfois besoin d’un peu plus de temps pour décider de leur avenir. Comme les REEE peuvent rester ouverts pendant 36 ans, ces enfants ont ample temps pour choisir leur voie.

7) Pas d’études postsecondaires?  Aucun problème.

Si votre enfant décide de ne pas poursuivre d’études postsecondaires, vous disposez d’un nombre d’autres options. Vous pouvez transférer le régime à un autre enfant ou retirer vos cotisations et transférer le revenu sans imposition à un REER. Certaines conditions s’appliqueront.

Avez-vous la conviction qu’un REEE est le bon choix pour vous? Jetez un coup d’œil à notre Plan Futé pour voir comment nous rendons les REEE accessibles en ligne et faciles à utiliser.

Le Plan Futé est vendu par prospectus uniquement.

Vous venez d'apprendre

Prêt à épargner?

Ces articles pourraient vous intéresser

Prenez rendez-vous pour une consultation gratuite

Vous avez des questions? Aucun problème, prenez rendez-vous pour une consultation gratuite au moment qui vous convient.