Si vous retirez de l’argent d’un REEE avant l’inscription de votre bénéficiaire à un programme d’études postsecondaires, des pénalités s’appliquent. Voici quelques éléments clés à retenir si vous décidez de faire un retrait :A. Si vous retirez de l’argent d’un REEE avant l’inscription de votre bénéficiaire à un programme d’études postsecondaires, des pénalités s’appliquent. Voici quelques éléments clés à retenir si vous décidez de faire un retrait :

  • Il faudra rembourser les subventions gouvernementales proportionnellement au montant retiré
  • Le plafond de cotisation à vie du REEE sera réduit du montant retiré
  • Vous renoncerez également au montant de la subvention remboursée
  • Si vous êtes admissible à retirer les revenus, vous devrez également payer de l’impôt et une pénalité de 20 %, à moins qu’ils ne soient transférés à un REER ou à un REEI, s’il y a des droits de cotisations inutilisés

 

Cette question de pénalités peut faire peur, mais il y a une lueur d’espoir. Le revenu provenant de vos cotisations demeurera à l’intérieur du régime tant et aussi longtemps que vous ne fermez pas le régime.

Certains régimes vous permettent d’annuler sans pénalité. Par exemple, chez CST Spark, nous comprenons qu’il peut arriver de temps en temps que vous changiez d’idée. C’est pourquoi nous permettons aux souscripteurs de retirer leurs cotisations dans les 60 jours suivant la création du régime, sans pénalité!

Investissez dans l'avenir de votre future

Élever un tout-petit n'est pas toujours facile, c'est pourquoi nous avons simplifié l'épargne en vue de ses études postsecondaires.